(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin(c) CNRS Photothèque / Amoweba(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin  
  Candidats     Employeurs   Ressources   Actualités   FAQ     Chercher
Accueil   English   Imprimer
 
 
Mon Compte ESF


 
Vous êtes ici : Accueil > Candidats > Offres

Ingénieur-e en modélisation : application au comportement et au bien-être animal

Référence : ESF-8255
Date de début de parution : 15/02/2017
Date limite de candidature : 16/03/2017

Employeur : Institut National de la Recherche Agronomique
Contrat : Poste statutaire
Lieu de travail : VILLENAVE D\'ORNON, Aquitaine, France
Salaire : NC

L’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) est un organisme public de recherche scientifique finalisée, réunissant plus de 10 000 agents sur l’ensemble du territoire national. Premier institut de recherche agronomique en Europe, ses recherches concernent les questions liées à l'agriculture, à l'alimentation et à la sécurité des aliments, à l'environnement et à la gestion des territoires, avec un accent tout particulier en faveur du développement durable.

Mission

L’Inra recrute, par voie de concours (poste permanent).

Le département Physiologie Animale et Systèmes d'Elevage (PHASE) a pour mission d'aider les élevages à évoluer vers la multiperformance, réduire les intrants, améliorer le bien-être et préserver la santé des animaux, et maximiser les services rendus dont la qualité des produits. Le bien-être animal est un concept multidimensionnel dont l'évaluation nécessite une approche multicritère, comme cela a été initié dans le projet Welfare Quality®. En outre, c'est un phénomène complexe susceptible d'être affecté par de nombreux facteurs. Par exemple, la période pré-abattage impose des changements de lieux répétés (départ de la ferme, transport, puis stockage et déplacements dans l'abattoir) et une multitude d'autres facteurs potentiellement stressants (manipulations plus ou moins brutales, séparations des congénères...) dont on parvient difficilement à appréhender les interactions au moyen d'expérimentations. Il est indispensable de raisonner globalement les questions de bien-être en développant des modèles d'analyse qui prennent en compte les interactions entre facteurs et puissent aboutir à une prédiction du bien-être des animaux en fonction de leurs conditions de vie. La modélisation est encore peu développée dans le domaine du comportement et du bien-être animal. L'équipe Caraibe (11 scientifiques, 6 techniciens) de l'Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores (UMRH - 128 agents permanents) conduit des recherches en bien-être des ruminants à l'échelle individuelle mais également à celle d'une exploitation en associant : 1) des travaux analytiques sur les processus comportementaux du bien-être (en particulier émotions) et 2) des travaux appliqués à l'évaluation multicritère du bien-être en élevage et à l'identification des facteurs de risque pour le bien-être. Le travail de l'ingénieur(e) recruté(e) apportera des compétences en modélisation et en simulation qui permettront de réaliser un continuum entre ces deux domaines. Plus spécifiquement l'ingénieur(e) recruté(e) devra développer une approche systémique visant à modéliser l'ensemble des mécanismes sous-jacents au bien-être des animaux et leurs interactions. Il(Elle) intégrera des données quantitatives et qualitatives issues d'expérimentations ou de la littérature. Plus spécifiquement, il(elle) identifiera les relations de causalités partielles (à l'aide de techniques de meta-analyses de la littérature et/ou de règles issues d'avis d'experts) et construira un modèle global de prédiction du bien-être d'un animal en fonction des conditions dans lequel il est placé. Ce travail devrait aider à dégager des lois générales - applicables à la conception de systèmes respectueux du bien-être animal - ou de nouvelles hypothèses scientifiques - qui pourront en retour être testées par les chercheurs de l'unité. En outre, l'ingénieur(e) recruté(e) assurera la poursuite du développement des modèles d'évaluation multicritère du bien-être des animaux en ferme et à l'abattage (méthodes d'agrégation multicritères comme le surclassement).

Profil

Doctorat ou ingénieur grandes écoles - Formation recommandée: mathématiques appliquées, modélisation
Connaissances souhaitées en mathématiques, bibliothèques mathématiques, outils de calcul scientifique, modélisation et simulation numérique, méthodologie de conduite de projet Rigueur dans les méthodologies de développement Qualités relationnelles et capacité à travailler en équipe, sens de l'organisation, rigueur et autonomie, capacités à communiquer et rédiger Intérêt pour les questions de biologie, intérêt pour le retour sur enjeux après la modélisation Maîtrise de l'anglais oral et écrit

Candidature

Les candidats ont jusqu’au 16 mars 2017 pour s’inscrire sur le site de l’Inra :
http://jobs.inra.fr/offers/emploi_perm/concours/ce-it/?campagne=23129&intitule=concours&concours=105069#description

En savoir plus : cliquer ici

Lors de vos contacts, merci de mentionner l'Association Bernard Gregory et la référence de cette offre.

 
     
 
 
© Association Bernard Gregory - 239 rue Saint-Martin, 75003 Paris, France. - Tél +33 (0)1 42 74 27 40 - Fax +33 (0)1 42 74 18 03
Réalisation Anakrys