(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin(c) CNRS Photothèque / Amoweba(c) CNRS Photothèque / Jérôme Chatin  
  Candidats     Employeurs   Ressources   Actualités   FAQ     Chercher
Accueil   English   Imprimer
 
 
Mon Compte ESF


 
Vous êtes ici : Accueil > Candidats > Offres

Ingénieur-e en agronomie : système "coexistence des exploitations agricoles"

Référence : ESF-8258
Date de début de parution : 16/02/2017
Date limite de candidature : 16/03/2017

Employeur : Institut National de la Recherche Agronomique
Contrat : Poste statutaire
Lieu de travail : Montpellier, Languedoc-Roussillon, France
Salaire : NC

L’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra) est un organisme public de recherche scientifique finalisée, réunissant plus de 10 000 agents sur l’ensemble du territoire national. Premier institut de recherche agronomique en Europe, ses recherches concernent les questions liées à l'agriculture, à l'alimentation et à la sécurité des aliments, à l'environnement et à la gestion des territoires, avec un accent tout particulier en faveur du développement durable.

Mission

L’Inra recrute, par voie de concours (poste permanent).

L'Unité Mixte de Recherche (UMR) Innovation et Développement dans l'agriculture et l'alimentation (INRA, CIRAD, Montpellier SupAgro) développe des recherches et des enseignements sur les innovations dans l'agriculture, en particulier sur les agriculteurs et les exploitations agricoles, leur diversité, leurs transformations et leurs dynamiques d'innovations. Dans son projet scientifique 2015-2019, l'UMR explore la question de la coexistence des modèles de développement agricole dans les territoires, notamment dans les aires sous influence urbaine. Ses recherches sur l'innovation articulent des travaux en sciences agronomiques et en sciences économiques et sociales.

L'ingénieur(e) recruté(e) aura pour tâche de concevoir des typologies et des outils d'évaluation multicritères des activités agricoles prenant en compte l'hétérogénéité des exploitations face à des enjeux de développement dans des territoires urbains et periurbains méditérranéens. Ses travaux, conduits en partenariat avec des acteurs socio-économiques, porteront sur l'analyse de la diversité des exploitations agricoles, de leurs stratégies, de leurs performances, et sur les processus d'innovations associés. Ils contribueront à éclairer l'hypothèse selon laquelle une combinaison de modèles d'exploitations favorise la durabilité des systèmes alimentaires territoriaux, en valorisant l'éventail des spécificités régionales, en confortant les capacités d'adaptation et en multipliant les foyers d'innovation.

Il(Elle) sera accueilli(e) au sein de l'UMR Innovation dans le collectif de recherche Cocktail qui étudie la coexistence et la confrontation des formes sociales et techniques d'agricultures dans les territoires, au Nord et au Sud. Ce collectif interdisciplinaire est composé de 12 chercheurs et doctorants qui étudient l'innovation dans les exploitations agricoles et les dispositifs d'accompagnement des agriculteurs. La personne recrutée sera placée sous la responsabilité scientifique de Pierre Gasselin, agronome et géographe, membre du collectif Cocktail, dont les recherches portent sur les transformations des systèmes d’activités des agriculteurs et sur la coexistence des modèles de développement agricole.

Il(Elle) bénéficiera également de l'accompagnement de Christophe Soulard, géographe, dont les recherches portent sur les dynamiques territoriales des relations ville-agriculture, et de Jean-Marc Barbier, agronome, dont les recherches portent sur la compréhension et l’évaluation multicritères des systèmes agricoles. Son activité l'amènera à coopérer avec des chercheurs de plusieurs départements de l'INRA et du CIRAD engagés dans l'analyse de la sécurité alimentaire mondiale au sein du métaprogramme GloFoodS (Transition pour la sécurité alimentaire mondiale).

Il(Elle) aura aussi pour tâche de développer des partenariats avec des acteurs de terrain (organismes professionnels, entreprises, collectivités territoriales, etc...) mobilisés autour d’enjeux territoriaux et alimentaires.

Il(Elle) pourra bénéficier de formations (notamment des écoles-chercheurs) afin de compléter ses acquis et se construire des références sur les approches, concepts et méthodologies mobilisés au SAD et à l'UMR Innovation. Son insertion professionnelle s’appuiera sur plusieurs projets menés dans l’UMR. Des collaborations seront engagées sur les terrains languedociens, et en particulier autour de Montpellier et de Nîmes, agglomérations dont les démarches pionnières en matière de politique agricole et alimentaire en font un terrain très opportun.

A plus long terme, l'ingénieur(e) recruté(e) poura s’engager sur des terrains aux Suds, en particulier dans la zone méditerranéenne, en cohérence avec les stratégies de positionnement à l'international de l'INRA, du SAD et de l'UMR Innovation.

Profil

Doctorat, Ingénieur grandes écoles - Formation spécialisée sur des approches systémiques souhaitée
Capacité de synthèse Aptitude aux recherches pluridisciplinaires entre sciences économiques et sociales et disciplines agronomiques Capacité de management de projet Goût pour le travail en équipe Sensibilité aux sciences humaines et sociales Bonne maîtrise de l'anglais oral et écrit

Candidature

Référence n° IR17-SAD-2

Contact : Pierre GASSELIN / 04 99 61 27 49

Les candidats ont jusqu’au 16 mars 2017 pour s’inscrire sur le site de l’Inra :
http://jobs.inra.fr/offers/emploi_perm/concours/ce-it/?campagne=23129&intitule=concours&concours=105069#description

En savoir plus : cliquer ici

Lors de vos contacts, merci de mentionner l'Association Bernard Gregory et la référence de cette offre.

 
     
 
 
© Association Bernard Gregory - 239 rue Saint-Martin, 75003 Paris, France. - Tél +33 (0)1 42 74 27 40 - Fax +33 (0)1 42 74 18 03
Réalisation Anakrys