Maître-assistant en Génie des Procédés - Modélisation des Réacteurs Hétérogènes

Référence : ESF-8304
Date de début de parution : 30/03/2018
Date limite de candidature : 30/04/2018

Employeur : Mines de Saint-Etienne - Ecole de IMT
Contrat : Poste statutaire
Lieu de travail : SAINT-ETIENNE, Rhône-Alpes, France
Salaire : NC

L’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne (Mines Saint-Etienne), École de l’Institut Mines Télécom, sous tutelle du Ministère de l’Économie et des Finances est chargée de missions de formation, de recherche et d’innovation, de transfert vers l’industrie et de culture scientifique, technique et industrielle.
Mines Saint-Etienne représente : 1 800 élèves-ingénieurs et chercheurs en formation, 420 personnels, un budget consolidé de 50 M€, deux campus (un à Saint-Étienne (Loire) avec trois sites, un localisé à Gardanne (Bouches-du-Rhône), 5 centres de formation et de recherche, 7 laboratoires de recherche, un centre de culture scientifique, technique, industrielle (« La Rotonde ») et des projets de développement en France et à l\'étranger.
Le centre SPIN, Sciences des Processus Industriels et Naturels, est un centre de recherche et d’enseignement en Génie des Procédés des solides divisés (grains, particules, poudres, sols, minerais) principalement dans le domaine de la chimie inorganique (oxydes, métaux et sels) depuis les études de recherche fondamentale jusqu’au développement de prototype.
Le centre développe des approches et des outils expérimentaux et numériques pour des applications multi-échelles et multi-physiques des phénomènes de réaction chimique, d’apport et de production de matière et d’énergie, d’écoulements multiphasiques liquide-solide-gaz.
Le centre SPIN est structuré en trois départements et six thèmes de recherches :
- Département « Procédés pour l’environnement et Géoressources, PEG », avec deux thèmes de recherche sur « Hydrosystèmes complexes et Géo-procédés » et « Cristallisation Industrielle et application des hydrates de gaz »
- Département « Procédés de mise en œuvre des milieux granulaires, PMMG », avec deux thèmes de recherche sur « Technologie des poudres » et « Géométrie et physico-chimie des milieux granulaires »
- Département « Procédés de transformation des solides et instrumentation, PTSI » avec deux thèmes de recherche, en « Réactivité et transformation des solides » et « Propriétés électriques des solides en interaction avec un gaz et instrumentation »
La recherche est coordonnée avec deux Unités Mixtes de Recherche (UMR 5307- Laboratoire Georges Friedel ; UMR 5600 - Environnement Ville Société) et s’appuie sur des plateformes analytiques et expérimentales. Nos pilotes et prototypes sont conçus et construits dans une halle de Transfert de Technologie pour l’Energie et l’Environnement (Halle T2E2). L’écosystème anthropisé est aussi un champ d’expérimentation et de validation sur des friches industrielles.
Le centre SPIN est fortement impliqué dans les enseignements du cycle Ingénieur Civil des Mines (ICM), et dans les Formations d’Ingénieurs sous Statut Salarié), notamment les filières en Valorisation Energétique (IVE) et en Génie des Installations Nucléaires (IGIN). Le centre SPIN coordonne ou participe aussi à 3 masters recherche (Génie des Procédés et Efficacité Énergétique Industrielle, GPEEI ; Mathematical Imaging and Spatial Pattern Analysis, MISPA ; GEOgraphies – eSPaces – Homme/Environnement – Ressources, GEOSPHERES).
Le département « Procédés de Transformation des Solides et Instrumentation » (PTSI) dans lequel sera affecté le poste développe ses activités autour de la réactivité des solides en interaction avec des gaz, en intégrant les propriétés électriques des solides et le contrôle des procédés d’élaboration et de transformation des produits chimiques à base de composés minéraux.
Les compétences générales de ce département s’articulent autour de la cinétique hétérogène, de l’électrochimie et de l’instrumentation. Une forte approche expérimentale (analyse thermique, caractérisations physico-chimiques et électriques, élaboration et mise en forme de matériaux, bancs de test) est complétée par des concepts de modélisation basés sur une méthodologie unique et robuste, reconnue par le monde académique et par l’industrie.
Le département PTSI travaille à l’optimisation de procédés industriels afin de les rendre plus économes en énergie et en matières premières, pour la production ou le stockage d’énergie thermique, la transformation et le recyclage de matériaux (minerai, poudre pour la fabrication additive,…), le captage de gaz, via une approche multi-physique et multi-échelle. Le département développe en propre des capteurs de gaz et de particules et les microsystèmes associés dans le domaine de l’intensification des procédés (usine du futur), pour le contrôle des normes environnementales (pollution de l’air intérieur et extérieur) et pour des aspects sécuritaires (drogues, explosifs…). Ainsi, l’ensemble de la chaine de mesure est couverte, depuis l’interaction gaz-solide jusqu’à l’élaboration du prototype laboratoire, en incluant l’acquisition et le traitement des données.

Mission

Enseignement
La mission d\'enseignement consiste à assurer des cours, des travaux dirigés et pratiques, ainsi que des encadrements de projets et de stages, en premier lieu dans la formation des diplômes ICM, IVE et IGIN. Le candidat devra pouvoir couvrir un spectre assez large parmi les enseignements de Génie des Procédés et Energétique.
Les enseignements concerneront d’autres programmes de formation : master recherche GPEEI et formation doctorale.

La personne recrutée s’impliquera activement dans les équipes pédagogiques en charge des filières de formation citées ci-dessus. A ce titre, la conception de nouvelles activités et le développement de pédagogies innovantes, notamment grâce aux fonctionnalités du numérique, sont partie intégrante de la mission d’enseignement.
Le candidat devra être en mesure de délivrer ses enseignements et éventuellement des MOOC en anglais.
Les activités de conception, d’encadrement et d’animation sont prises en compte dans le volume horaire minimal annuel à assurer.
Recherche
La mission principale du candidat consistera à renforcer le potentiel de recherche du département PTSI sur la modélisation des réacteurs hétérogènes solide-gaz en développant des modèles multi-échelle pour simuler, dimensionner et optimiser ces réacteurs et procédés industriels.
Dans le cadre des thématiques du département, les missions suivantes seront confiées au candidat:
- développer une approche multi-échelle couplant la réactivité chimique, les transferts thermiques et les transferts de masse à l’échelle d’un milieu divisé. Les aspects numériques de cette approche seront développés en coordination avec l’ensemble des équipes du centre SPIN concernées
- contribuer au développement de l’expertise de modélisation des transformations physico-chimiques des solides divisés,
- participer à l’organisation de manifestations à caractère scientifique, et à la valorisation (publications, communications) des résultats obtenus.

Ces missions s’exerceront sur le Campus de Saint-Etienne (42)

Profil

Le candidat devra être titulaire d’un doctorat en Génie des Procédé (section du CNU 62). Une expérience significative en enseignement dans les domaines précités (moniteur, vacataire et/ou ATER) à un niveau de second ou troisième cycle sera appréciée.
La personne recrutée viendra renforcer la thématique Réactivité et transformation des solides sur des aspects de modélisation multi-échelle et de simulation numérique. La maîtrise de l’anglais est indispensable. Compte tenu des projets de développement international de l’Ecole, une expérience internationale significative sera fortement appréciée. A défaut, une mobilité dans un établissement étranger partenaire devra être envisagée dans les trois années suivant le recrutement.
Les principaux critères d’évaluation du candidat seront les suivants (liste non exhaustive) :
- Une expérience significative en enseignement (production de cours en numérique, ouvrages,…) et en développement de nouvelles formes pédagogiques dans les domaines précités, à un niveau de second ou troisième cycle, sera appréciée,
- Capacité à renforcer la thématique Réactivité et transformation des solides de façon générale, et plus particulièrement la modélisation des réacteurs.
- Capacité d’insertion dans le projet de l’équipe, du centre et du laboratoire de recherche et pertinence du projet d’intégration,
- Production scientifique : qualité et nombre de publications dans des revues de rang A au sens de l’HCERES, reconnaissance et impact internationaux,
- Recherche partenariale : partenariats industriels directs, recherche collaborative, accompagnement de start-ups, mise en place, développement et animation de partenariats stratégiques,
- Partenariats internationaux : développement et animation de partenariats complets (formation et recherche),
- Maîtrise de l’anglais. Expérience internationale significative,
- Aptitude à travailler en équipe, et avec les autres départements du centre SPIN,
- Capacité à soutenir une Habilitation à Diriger des Recherches dans les 5 à 7 années suivant son recrutement.

Candidature

Conditions de recrutement
En application du statut particulier des enseignants de l’institut Mines Télécom (décret n° 2007-468 du 28 mars 2007 modifié) les candidats doivent être titulaires d’un doctorat ou d’une qualification reconnue de niveau au moins équivalent à celui des diplômes nationaux requis.
Par ailleurs, les candidats doivent être ressortissants d’un pays de l’Union Européenne au jour du dépôt de leur candidature (loi 83-634 du 13 juillet 83 portant sur les droits et obligations des fonctionnaires. Art 5 et 5 bis).
Date de prise de fonction souhaitée : le 1er octobre 2018

Modalités de candidature
Les dossiers de candidature devront comprendre :
- Une lettre de candidature,
- Un curriculum vitae faisant état des activités d\'enseignement, des travaux de recherche et, éventuellement, des relations avec le monde économique et industriel (10 pages maximum),
- A la discrétion des candidats, des lettres de recommandation,
- la copie du doctorat (ou PhD),
- la copie d’une pièce d’identité
Ces documents devront être adressés à l’attention de Monsieur le Directeur de l’école nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne le 30 avril 2018 au plus tard, le cachet de la poste faisant foi, et envoyés à :
École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne
À l’attention de Madame Elodie EXBRAYAT
Direction du personnel et des Ressources Humaines
158, Cours Fauriel
CS 62362
42023 Saint-Étienne cedex 2

Les candidats retenus à une audition seront informés dans les meilleurs délais. Une partie des échanges s’effectuera en anglais.

Pour tous renseignements sur le poste, s’adresser à :

Directeur du centre SPIN :
Jean-Michel Herri
Tel : +33 4 77 42 02 92
Mel : jean-michel.herri@mines-stetienne.fr

Responsable département PTSI
Loic Favergeon
Tel: +33 4 77 42 02 93
Mel : loic.favergeon@mines-stetienne.fr

Pour tous renseignements administratifs, s’adresser à :
Elodie EXBRAYAT
Tel + 33 (0)4 77 42 00 81
Mel: elodie.exbrayat@emse.fr

En savoir plus : cliquer ici

Lors de vos contacts, merci de mentionner l'Association Bernard Gregory et la référence de cette offre.

 

Commandes


Retour à la liste

Nouvelle recherche